Besoins en logements et infrastructures obligent, la France perd, en terre agricole, l'équivalent d'un département tous les dix ans.

 

-> 51 % : représentation des terres agricoles sur le territoire

-> 9.3 % : part du territoire français artificialisée

-> 45 m2 : surface moyenne occupée par français habitant dans une maison individuelle (hausse de 10 % par rapport à 1980)

-> 60 000 ha : rythme moyen annuel de consommation des surfaces agricoles (9 m2 / habitant / an)

 

Article complet à lire dans Sciences et Vie d'avril

Retour