Le 18 juillet, lors de la nouvelle lecture du projet de loi Égalim en Commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale, Stéphane Travert a précisé que les dérogations à l’interdiction des néonicotinoïdes, qui entre en vigueur au 1er septembre 2018, « seront très limitées ».

L’arrêté ministériel sur ces dérogations est prévu pour fin juillet/début août. « Pour certaines filières, il nous manque encore des informations et nous attendons leurs retours », a précisé le ministre chargé de l’Agriculture

Retour